a

Lorem ipsum dolor sit amet, elit eget consectetuer adipiscing aenean dolor

joueur gagnant


LE CHAMPIONNAT PAR LA FAEF OU LE TREMPLIN POUR LES ASSOCIATIONS ESPORTIVES DE FRANCE

QU’EST-CE QUE LA FAEF ?

La Fédération des Associations Esportives de France est une fédération crée par des noms comme Orks GP, PCS, Nantes Esport, Metaleak mais également par la Teamates Gaming dont le but premier est de répondre aux diverses problématiques du milieu et de guider les diverses associations esportives françaises qui souhaitent se lancer dans l’aventure.

Pour ce faire, les diverses associations présentes au sein de la FAEF mettent en commun et partagent leurs multiples expériences sur divers domaines comme le soutien d’équipes, de joueurs mais aussi de l’organisation de compétitions pour, à terme, éditer des guides référents à usage des membres affiliés. Le but étant de définir comment créer une association esport ou encore comment se rapprocher des collectivités territoriales et des institutions locales.

La FAEF a divers projets afin de réaliser ses objectifs fixés et le premier est celui d’un circuit compétitif pour les associations esportives connu sous le nom de Championnat de France Esport qui débutera dès la rentrée 2021.

ération crée par des noms comme Orks GP, PCS, Nantes Esport, Metaleak mais également par la Teamates Gaming dont le but premier est de répondre aux diverses problématiques du milieu et de guider les diverses associations esportives françaises qui souhaitent se lancer dans l’aventure.

LE CHAMPIONNAT DE FRANCE D’ESPORT, UNE COMPÉTITION PLURIDISCIPLINAIRE

La FAEF organise le premier championnat de France d’Esport dont l’objectif est de proposer un circuit compétitif pérenne et structurant pour les assiociations esportives et leurs membres. Ce championnat permettant à chaque club de se rencontrer sur un rythme régulier autour du calendrier scolaire, comme pour les sports classiques, sur un maximum de jeux reflétant la sphère esportive actuelle.

En regardant la scène esportive actuelle qui, est d’un point de vue extérieur, est désorganisée, discordante ou même compartimentée, la FAEF a souhaité s’inspirer des circuits de sports traditionnels afin de régler les maux de la scène esportive et ainsi en améliorer l’organisation générale, le développement et la lisibilité.

L’un des premier objectif de ce championnat est de voir l’esport sous tous ses angles, tous ses jeux et scènes compétitives en proposant des axes de structuration généraux afin de fédérer l’esport dans sa globalité. Quoi de mieux pour un passioné d’esport de passer d’un match de Lol, à un match de CS:GO ou encore Rocket League.

Le championnat est pour tous les licenciés mixte de plus de 16 ans et les clubs qui seront rattachés, de part leur choix sur leur stratégie territoriale, partenariats ou encore affiliations afin de créer 6 ligues régionales (Nord-Ouest, Nord, Nord-Est, IDF Centre, Sud-Ouest et Sud-Est). Ce dernier se passera, pour sa première saison, en ligne, puis, lors des éditions suivantes, davantage en physique et localement grâce à l’ancrage territorial progressif des diverses associations participantes.

Les différents clubs d’une même ligue se rencontrerons en matchs aller-retour sur l’ensemble des jeux sélectionnés pour la saison puis, il y aura une phase de playoff pour les meilleurs d’entre-eux.

Pour en savoir davantage, SEM, l’un des président de la Teamates Gaming, est allé à la rencontre de fnx, président de Nantes Esport et chargé du projet du Championnat pour la FAEF.

Interview entre SEM, président de la Teamates Gaming et Fnx, président de Nantes Esport

Bonjour. Vous êtes fnx, le président de Nantes Esport et êtes en charge du projet du Championnat pour la FAEF. Pouvez-vous nous présenter ce projet ambitieux ?

On a voulu créer un championnat de France d’esport qui soit représentatif de l’activité esportive française. Aujourd’hui, l’activité esportive en général c’est plein de compétitions dans tous les sens, à des agendas différents, à des formats différents, on n’y comprend absolument rien. Les circuits sont très hétérogènes, il n’y a aucun lien entre eux. Il y a 2 ans on s’est dit, il y a un problème avec nos assos’, à chaque fois on accueille des joueurs pendant 2 mois puis après elles partent puisqu’il n’y a pas de fil conducteur. C’est donc très difficile de s’en sortir comme asso’ sur cette base là. Pourquoi on ne s’organisera pas comme n’importe quel sport ? Avec un calendrier fixe et simple. Pourquoi on ne peut pas se repérer d’un point de vue géographique ? Dans tous les sports, il y a des clubs locaux, identifiés par leur ville ce qui rend beaucoup plus simple et lisible l’activité ce qui, de plus, facilité le sentiment d’adhésion

Comment en être arrivé à un championnat de type Zlan ? Comment avez-vous pu suivre ce chemin-là ?

Pourquoi on se retrouve avec un championnat multigaming ? Bah parce que l’esport est multigaming, ce n’est pas un seul jeu ou une seule typologie de discipline. On essaye de créer un repère représentatif et stabilisant. L’inspiration sportive va nous emmener à différent aspect. Il s’agit de la pratique compétitive de jeu vidéo. Ca concerne donc tous les jeux et toutes les scènes compétitives. On ne peut pas espérer avancer sur la question de l’esport si on ne regarde que RL ou que R6 ou autres.. Il faut traiter la question dans son ensemble.

Par quelle réflexion vous est venue le choix de ce format, par ligues « régionales » (avant zl’accès à un tournoi national), et par le choix des jeux venant des clubs et joueurs eux-mêmes ?

C’est difficile de choisir les jeux de manière trop arbitaire. C’est difficile de dire on va lancer sur Lol, Rocket league, valorant et R6S parce que c’est les scènes esport les pus importantes. Il y a aussi de l’esport sur Farming Simulator, Brawlala, Age of Empire..

A chaque victoire (par jeu), c’est 3 points et ces points-là sont cumulés sur le championnat.

Et lors de la seconde journée de championnat, les équipes joueront sur la seconde moitié des jeux.

La notion de licence fait partie mécaniquement du format, le joueur qui va s’inscrire va réclamer une licence en son nom propre et va l’affilier à un club.

En septembre 2022 on sera sur une deuxième saison, il y aura une ligue nationale qui permettra au club plus compétitif qui permettra de se retrouver dans un environnement avec d’autres équipes plus compétitives et ainsi contrer un peu l’idée que c’est que pour des joueurs amateurs puisque en ligue nationale il y aura des équipes avec des niveaux très solides sur bon nombre de jeu. De plus, une structure qui sera en ligne nationale, sera toujours également en ligue régionale et ainsi avoir des équipes « B »,

Un joueur a une licence pas pour un jeu mais pour n’importe quel jeu ce qui peut permettre d’avoir des « remplaçants ».

Sur le championnat, si on n’a pas d’effectif sur un jeu, on perdra des points ? C’est un peu problématique …

Les championnats ne seront pas lancés sur des jeux sur lesquels les équipes n’auront pas d’effectif en septembre,

Il est intéressant de dire au public qu’on n’a pas décidé que c’était League of Legends l’Esport parce que ça c’est une façon de faire un peu arbitraire. Quelque part de présenter les choses comme vous allez pouvoir influer sur le choix, il y a un procédé un peu plus démocratique.

C’est un moyen d’aller capter une autre audience. Aujourd’hui, tous les tournois qu’on a s’adressent à peu près aux mêmes joueurs, en gros on s’adresse en ce moment peut être à environ 1 million de compétiteurs alors que peut être qu’il y en a 3 fois plus en France mais ce ne sont pas des top player, challenger.. mais qui seraient intéressés par faire de la compétition mais qui peuvent pas avoir accès à nos recrutements parce qu’on est ultra élitiste, on veut les meilleurs.

Est-ce que par exemple vous avez pensé, comme les sports traditionnels, vous avez pensé de faire des ligues comme le foot (cfa, puis ligue 2 et ligue 1), est-ce que ça c’est envisageable dans le futur ?

Oui, justement le but c’est de créer des strats par niveau. Qu’on ai un niveau national, régional et potentiellement ensuite avec l’ancrage territorial, on peut effectivement espérer qu’il y ait des ligues départementales. Là on commence par les régionales parce que c’est le plus intermédiaire et le plus cohérent par rapport au besoin de structurer.

Nous côté TMG on a hâte que cette ligue se lance, c’est vraiment quelque chose qui va mettre l’accent plus sur le côté esportif et peut nous mettre aussi en avant. En tout cas vous faites un énorme travail sur ça. Merci de m’avoir reçu.

Nous sommes en live !
Pas de live en ce moment !